Imagiférique

11 août 2015

POEME D'AMOUR ...

11230611_764241283693255_7965744403652325475_n

poeme d'amour composer par un ange

Message par lovenadou » 

Ne me demande pas de t'oublier ça serait comme si tu demandais à tous les humains de ne plus aimer 

Si je dois vivre loin de ton amour alors je t'en supplie tue moi car pour moi une vie sans toi 
c'est l'enfer cela me sert a rien 

Ma vie sans toi c'est comme un ange sans ses ailes 
la mer sans eau 
le monde sans humains 
le ciel sans étoiles 
le jour sans la nuit 

Tant que le ciel sera bleu 
que le soleil brillera 
que la nuit et le jour seront là 
je continuerai à penser a toi et à t'aimer 

Si les rêves deviennent réels je continuerai a rêver que tu m'aimes comme je t'aime

Posté par Fairytopia à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


ANGE D'AMOUR ...

11391559_815162895246458_5251865602339540865_n

Ange d'amour.

Recueil : Le barde des Vosges (1828)

Est-il bien vrai qu'avec moi tu veux vivre, 
Qu'un doux penchant m'a nommé ton vainqueur ? 
Est-il bien vrai que du feu qui m'enivre 
Une étincelle a passé dans ton cœur ?

Non, ce n'est point un aveugle délire : 
Je suis aimé, tes lèvres me l'ont dit. 
Dans tes regards, où les miens ont su lire, 
En traits de feu mon bonheur est écrit.

Ô ma chérie ! ô moitié de moi-même ! 
Ange d'amour ! ange qui m'as charmé ! 
Redis-le-moi ce mot sacré : Je t'aime ! 
Enivre-moi du bonheur d'être aimé !

Aimé de toi ! vivre au fond de ton âme ! 
De mon image occuper ton réveil ! 
Et quelquefois, dans un songe de flamme, 
D'un doux prestige agiter ton sommeil !

Contre mon sein frémissant de tendresse, 
Presser ton sein de plaisir palpitant, 
Et savourer, plein d'une double ivresse, 
Un siècle entier dans un rapide instant !

Comme une rose épanouie à peine, 
Pour me nommer voir tes lèvres s'ouvrir, 
Et sur ta bouche, éperdue, hors d'haleine, 
Sentir mon âme, et trembler, et mourir !

Ah ! ce bonheur qu'aux dépens de ma vie 
Auraient payé ma constance et ma foi, 
Dieux immortels ! que l'on me porte envie... 
Soyez jaloux... ce bonheur est à moi !


Jean-François Pellet.



Posté par Fairytopia à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

MON ANGE ...

10407910_708236305948760_2807457245475091388_n

Titre

Mon ange,

Comme un rêve lointain que je n'espérais plus
Te voici soudain sur le sentier de ma vie
Telle une icône de lumière
Au seuil de mon âme assombrie

Mes pas erraient aux confins de la Terre
Je marchais sans but, perdue sur des chemins
Qui ne mènent nulle part
Qu'à des lendemains amers

Tes ailes lumineuses
Ont dissipé le brouillard de mes jours
Et dans la douceur de tes yeux
Tendres et amoureux
Tu redonnes à ma vie un souffle nouveau

Mon Ange !

Puisque toi seul as trouvé au fond de moi
La petite porte secrète de mon âme
Celle qu'on n'ouvre qu'une seule fois
Je te laisserai prendre, ô mon Ange
L'essence de mes jours, les frissons de mes nuits
Jusqu'à mon ultime souffle de vie

Puis, à l'aube de ce dernier jour
Réfugiée dans la chaleur de tes ailes
Je m'envolerai avec toi, mon Ange d'amour
Respirer l'azur infini sous un nouveau ciel ! 

Diane
Janvier 2003

 http://www.monjardinfleuri.com/poeme-31.htm

 

Posté par Fairytopia à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

QUAND ELLE EST ...

181201_343296102439881_547262287_n

Quand elle est...


Quand elle est joyeuse et souriante,
Avec sa chevelure d'or rayonnante,
Et sa peau est lumineuse et brillante,
Dans mon coeur elle est charmante.

Quand elle est pensive et soucieuse,
Avec sa voix très douce et anxieuse, 
Et que son allure semble ténébreuse,
Dans mon coeur elle est radieuse. 

Quand elle est triste et en pleure, 
Avec sur le dos le poids du malheur, 
Et qu'elle ressent une vile douleur, 
Dans mon coeur elle est splendeur.

Mais quel que soit son état d'âme, 
Avec elle je suis sans aucune arme, 
Et elle est toujours une belle dame,
Mon coeur reste sous son charme.

http://jetaimemonange.net/?page=27

 

Posté par Fairytopia à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

SI TU AS DES DOULEURS ...

5prmfmhq

Si tu as des douleurs !


Quand tu as de viles douleurs sur le coeur,
Mes épaules sont là pour sécher tes pleurs,
Je reste alors disponible pour te soulager, 
De tous tes soucis qui te font tant pleurer.

Et quand tu as besoin d'un peu de solitude, 
Car tu ressens en toi une certaine lassitude, 
Je reste proche tout en attendant en silence,
Que le temps fasse vite fuir tes souffrances.

Mais, je suis près, quoiqu'il puisse arriver, 
Afin de pouvoir t'écouter et de te soulager, 
Car j'aimerais arracher toutes tes douleurs, 
Pour que tu aies une existence de bonheur.

http://jetaimemonange.net/?page=32

 

Posté par Fairytopia à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


FEE PROTECTRICE ...

11287398_765846256866091_661816986_n

Fée protectrice

Message par MissTiff » 

Si tu es malheureux, 
Elle le lira dans tes yeux. 
Et cherchera à savoir pourquoi. 
Elle résout tes tous petits tracas. 

Tes gros problèmes, 
Elles les jette loin, et partout dans ta vie, elle sème 
Des petits grains de joie, et de douceur 
Qui s’incruste dans ton cœur. 

Discrète et souriante, 
Timide et émouvante. 
Elle est comme une petite fée 
Dont la mission est de te protéger. 

Le plus désolant dans cette histoire 
Ce qui rend sa vie noire 
C’est que tu ignore totalement 
Son existance, elle qui pourtant, ne vit qu’en t’aimant.

Posté par Fairytopia à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

SI J'AVAIS DES AILES ...

10313364_726776587433727_8999507134223096331_n

 

Si j'avais des ailes,
Dans les airs,
je resterais,
Si j'avais des ailes
jamais 
je ne me poserais.
Je volerais
au-dessus des toits,
au-dessus des lois,
Libre.
 
Comme la feuille,
Au vent
je me confierais,
Comme les particules
Au soleil
je danserais,
Comme la colombe,
je roucoulerais,
Comme l'air,
je filerais,
Libre.
 
Mais 
Loin de la terre
Jamais 
je ne sentirai,
Loin de mes pairs
jamais
je n'existerai,
 
Alors
Je garde mes ailes
en grand secret,
elles sont repliées
dans l'ombre de mes rêves
pour mieux voler
quand je voudrai,
 
Et toujours Libre
je serai.

http://albertimone.voila.net/fees2.html#ailes

 

 

Posté par Fairytopia à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2015

ANGES ...

8de0900923a1f7194a506411210ce675_large

" Ange plein de bonheur, de joie et de lumières,

David mourant aurait demandé la santé,

Aux émanations de ton corps enchanté ;

Mais de toi je n'implore, ange, que tes prières,

Ange plein de bonheur, de joie et de lumières ! "

 

Baudelaire, "Réversibilité" (extrait), Les Fleurs du Mal

 

10530751_785961181470760_9097626169438802751_n

 

 

 

Posté par Fairytopia à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

FEERIE ...

10404272_799475833481831_7315544107598088955_n

Féerie ...

Je suis Fée,

J'ai le pouvoir de voler,

Danser sur la Voie Lactée 

Capturer un arc-en-ciel ...

La Lune est ma mère !

Je suis Fée ...

J'ai le pouvoir de faire rêver,

Redonner le sourire aus enfants,

Transformer en crapauds les méchants ...

Je suis Fée ...

J'ai le pouvoir d'envoûter,


Baguette magique et incantations,


Personne ne peut me résister...


Les Etoiles sont mes sœurs !

Je suis Fée...


Mais lorsque je te regarde


Endormi entre mes bras,


Le cœur noyé de bonheur...


Je donnerai mes pouvoirs


Ma baguette et mes ailes,


Pour te garder contre moi


Jusqu'à la nuit des temps !

- Véronique Audelon

1545111_583988828356534_1772286765_n

 

 

 

Posté par Fairytopia à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

LES FEES ...

11181690_465644413621023_6944290477926040183_n

 

 

Les Fées


Tant d’enchanteurs et tant de fées
Sont égarés dans les halliers
Que chaque feuille est un mystère
Et que chaque arbre est un refuge
Où êtes-vous, Merlin, Vivianne,
Toi, Morgane, au Val-sans-Retour
La belle Yseult, et toi Tristan,
Sonnant la trompe du chasseur ?
Où es-tu, toi, Lancelot,
Perdu dans l’ombre de tes rêves,
Que cherches-tu, toi, Perceval,
Dans ce château de pierre noire ?
la fontaine où boit le cerf,
Dans la vallée des Trois Rencontres,
Entendez-vous le cri des aigles
Qui se lamentent pour Arthur ?
Les ruisseaux glissent dans le soir
A l’heure où montent les étoiles,
Et les buissons vont s’entr’ouvrir
Pour que renaisse le royaume.
C’est un royaume enseveli
Dans la poussière de l’oubli
Il dort depuis des siècles d’ombre,
Sous la surface des étangs.
C’est le royaume de Merlin,
Il a de grands palais dorés,
Et des cités sur des rochers
Au plus lointain de l’horizon.
C’est le royaume du silence
Folle-Pensée n’est pas si loin,
Les grandes landes de Lambrun
Ne sont peuplées que par les fées.
C’est le royaume de Tristan,
C’est là qu’Yseult se réveillant
Cherche la grotte merveilleuse
Où la nuit ne finira plus.
Et la pucelle aux cheveux noirs,
Dans ses mains d’or cette lumière,
Attend dans l’ombre et dans la cendre
Que vienne enfin le roi du monde.
Bretagne bleue, Bretagne noire
les étoiles montent le soir,
pour allumer les arbres bleus
de la forêt de Brocéliande

 

Jean Markale.

192536

Posté par Fairytopia à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]